Thaïlande Nourriture

Nourriture en Thaïlande - plats thaïlandais populaires à essayer absolument

Administrator 04.10.2023
23 vus
Nourriture en Thaïlande - plats thaïlandais populaires à essayer absolument
Содержание

La cuisine thaïlandaise - existe-t-il un autre endroit qui combine aussi subtilement les saveurs dans une danse harmonieuse de piquant, d'aigre, de sucré et de salé dans chaque bouchée ? Il ne s'agit pas seulement de piments brûlants ou d'herbes aromatiques. Il s'agit du cœur et de l'âme que les habitants mettent dans chaque plat, ce qui distingue la cuisine thaïlandaise sur la scène gastronomique mondiale.

Pour en savoir plus, consultez la liste des plats thaïlandais les plus populaires que vous pouvez (ou devez) goûter lors de votre voyage en Thaïlande.

Pad Thai

Le pad thaï, souvent considéré comme l'emblème de la cuisine thaïlandaise, est un plat de nouilles frites connu et apprécié par de nombreuses personnes dans le monde entier.

C'est la meilleure manifestation des traditions gastronomiques thaïlandaises - une combinaison harmonieuse de saveurs sucrées, salées et acides. Il se compose de nouilles de riz frites avec du tofu ou des crevettes, de la pulpe de tamarin, de la sauce de poisson, de l'ail et un peu de sucre de palme. Une garniture de cacahuètes écrasées, de quartiers de citron vert et d'herbes fraîches complète le plat.

Ingrédients :

  • Nouilles de riz
  • Pulpe de tamarin
  • Sauce de poisson
  • Sucre de palme
  • Œufs
  • Crevettes fraîches ou tofu
  • Germes de soja
  • Ail
  • Piment
  • Cacahuètes moulues
  • Tranches de citron vert
  • Coriandre fraîche

Bien que les crevettes et le tofu soient couramment utilisés, le pad thaï peut être préparé avec du poulet, du porc ou même du bœuf. Dans certaines variantes, en fonction des préférences régionales ou des exigences diététiques, des légumes supplémentaires peuvent être ajoutés ou certains ingrédients peuvent être omis.

L'origine du pad thaï est une combinaison de politique et d'évolution culinaire. À la fin des années 1930 et au début des années 1940, la Thaïlande était confrontée à des difficultés économiques. Pour renforcer le sentiment d'identité nationale et réduire la consommation de riz, le gouvernement a promu les nouilles de riz et a introduit ce plat.

Tom Yum Goong

Ce délicieux plat est une soupe thaïlandaise épicée et aigre, généralement préparée avec des crevettes et des fruits de mer. Son goût est aussi alléchant que savoureux.

Le Tom Yam Goong est le reflet de l'abondance aquatique de la Thaïlande et du penchant du pays pour la combinaison de saveurs contrastées. On pense qu'il est originaire du centre de la Thaïlande, mais il est devenu populaire dans le monde entier.

Ingrédients :

  • Crevettes fraîches
  • Citronnelle
  • Galanga (apparenté au gingembre)
  • Feuilles de lime kaffir
  • Piment oiseau
  • Sauce de poisson
  • Jus de citron vert
  • Champignons

Le Tom Yam Goong se caractérise par un bouillon à la saveur brûlante et épicée. Dans les zones touristiques populaires, la soupe est moins épicée. Il est préférable de vérifier auprès du serveur du restaurant avant de commander. La soupe contient un certain nombre d'herbes médicinales et d'épices, ce qui en fait un plat apprécié non seulement pour son goût, mais aussi pour ses bienfaits pour la santé.

On y ajoute parfois du lait de coco pour obtenir une version plus crémeuse appelée Tom Yum Goong Nam Khon. Il existe également des variantes avec d'autres viandes, comme le poulet (Tom Yum Gai).

Kaeng Lueang

Connu sous le nom de "curry jaune", le Kaeng Lueang est un plat thaïlandais savoureux qui se distingue des curry vert et rouge plus connus. Originaire des régions méridionales de la Thaïlande, le Kaeng Lueang a été influencé à la fois par les saveurs locales et par les pays voisins, en particulier la Malaisie.

Le Kaeng Lueang se caractérise par un bouillon aigre et épicé. Il est généralement composé de poisson ou de crevettes, complété par des légumes et aromatisé avec de la sauce de poisson fermentée ou de la pâte de crevettes.

Ingrédients :

  • Poisson ou crevettes
  • Curcuma
  • Piment oiseau
  • Jus de tamarin
  • Pâte de crevettes ou sauce de poisson fermentée
  • Légumes de saison tels que pousses de bambou ou papaye

Le type de poisson ou de fruits de mer peut varier et, dans les versions végétariennes, le poisson est remplacé par du tofu ou des champignons, ce qui permet d'utiliser ce plat pour une variété de préférences alimentaires.

Gaeng Daeng

Le Gaeng Daeng, connu sous le nom de "curry rouge", est un plat riche en saveurs, à la fois crémeux et épicé. Le plat a une teinte rouge foncé, due à l'utilisation de piments rouges séchés. Il s'agit d'un mélange de viandes succulentes (le plus souvent du poulet, du bœuf ou du canard) cuites à l'étouffée dans du lait de coco et assaisonnées de diverses épices.

Ingrédients :

  • Lait de coco
  • Viande au choix (poulet, bœuf ou canard)
  • Pâte de curry rouge (mélange de piments rouges séchés, d'ail, de citronnelle, d'échalotes, de galanga, etc.)
  • Sauce de poisson
  • Sucre de palme
  • Basilic thaïlandais
  • Feuilles de lime kaffir

Le choix de la partie protéique peut être varié : certaines variantes peuvent utiliser du tofu pour les végétariens ou des crevettes pour les amateurs de fruits de mer.

Le curry rouge, qui utilise du lait de coco et une pâte composée de divers ingrédients, reflète l'abondance tropicale de la Thaïlande et son histoire commerciale qui a apporté diverses épices dans la région.

Khao Soi

Plongez dans le nord de la Thaïlande et vous découvrirez sur de nombreuses tables la savoureuse et riche soupe Khao Soi. Il s'agit d'une soupe de nouilles dont l'histoire est aussi variée que ses saveurs. On pense qu'elle est influencée par la cuisine birmane, mais l'histoire du Khao Soi remonte aux routes commerciales reliant le Myanmar, le Laos et la Thaïlande, et rassemble un mélange de cultures et de saveurs.

Nouilles molles de blé ou d'œuf dans une sauce au curry aromatisée au lait de coco, garnies de nouilles frites croustillantes. Le piquant du curry se marie parfaitement avec la douceur subtile de la noix de coco.

Ingrédients :

  • Nouilles aux œufs
  • Poulet ou bœuf
  • Lait de coco
  • Pâte de curry rouge
  • Sauce soja
  • Échalotes
  • Gingembre
  • Curcuma
  • Tranches de citron vert pour le service

Bien que la viande de poulet soit l'option la plus courante, il existe souvent des options au bœuf et même au tofu. Certaines variantes peuvent utiliser différents types de nouilles en fonction des préférences régionales.

Khao Pad

Le Khao Pad, qui se traduit par "riz frit", est un plat polyvalent que l'on trouve dans presque tous les restaurants thaïlandais du monde. Le riz frit est un plat de base dans toute l'Asie, mais chaque région y apporte sa propre touche. Le Khao Pad est une version thaïlandaise influencée par les immigrants chinois mais adaptée aux saveurs thaïlandaises.

Ingrédients :

  • Riz au jasmin
  • Protéines (poulet, porc, bœuf, crevettes)
  • Œufs
  • Sauce soja
  • Oignons
  • Tomates
  • Oignons verts
  • Tranches de concombre pour la garniture

À la base, le Khao Pad est du riz frit, souvent accompagné d'une protéine - poulet, porc, bœuf ou crevettes - assaisonné de sauce soja, d'ail et éventuellement de piment. Il est souvent accompagné de tranches de concombre et de tomate. Bien que la base soit la même, vous pouvez trouver le Khao Pad avec de l'ananas, du crabe ou même dans une version végétarienne avec du tofu et divers légumes.

Pad Kra Pao Moo

Le nom de ce plat thaïlandais peut laisser perplexe, mais son goût est très simple : épicé, savoureux et addictif. En raison de sa simplicité et de l'exubérance de sa saveur, ce plat est devenu l'un des mets préférés des habitants de la rue et de la maison dans toute la Thaïlande.

Ingrédients :

  • Porc haché
  • Feuilles de basilic sacré
  • Piment oiseau
  • Sauce soja
  • Sauce de poisson
  • Ail
  • Sucre

Le Pad Kra Pao Mu est un émincé de porc sauté avec du basilic sacré (kra pao), qui donne au plat une saveur rehaussée par les piments forts. Le poulet ou le bœuf peuvent être utilisés à la place du porc, selon les préférences. Le degré de piquant peut être ajusté, mais il est traditionnellement très fort !

Som Tam

Le Som Tam est une symphonie rafraîchissante de saveurs et de textures. Souvent appelé "salade de papaye verte épicée", c'est l'un des plats de base du nord-est de la Thaïlande. Le Som Tam est originaire de la région d'Isaan, dans le nord-est de la Thaïlande, mais il a déjà gagné en popularité dans tout le pays et au-delà.

La papaye verte râpée et croquante se mélange à une vinaigrette épicée, acidulée, sucrée et salée pour créer une salade lumineuse et savoureuse, à la fois rafraîchissante et brûlante.

Ingrédients :

  • Papaye verte, hachée
  • Chili aux yeux d'oiseau
  • Ail
  • Tomates
  • Haricots longs
  • Sauce de poisson
  • Jus de citron vert
  • Sucre de palme
  • Crevettes séchées (facultatif)

Il existe de nombreuses variantes, notamment le Som Tam Thai (avec des cacahuètes), le Som Tam Boo (avec du crabe), le Som Tam Lao (avec de la sauce de poisson fermentée).

Laab

Le laab, également orthographié Larb, est une "salade de viande" originaire de la région nord-est de la Thaïlande et du Laos. Bien qu'il s'agisse d'un plat commun à la Thaïlande et au Laos, le laab a fait son entrée dans la cuisine thaïlandaise, en particulier dans la région de l'Isaan.

Ingrédients :

  • Viande hachée (porc, poulet ou bœuf)
  • Jus de citron vert
  • Sauce de poisson
  • Riz poli frit
  • Feuilles de menthe
  • Coriandre
  • Oignons verts

Ce plat est composé de viande finement hachée, généralement du porc, du poulet ou du bœuf, assaisonnée d'un mélange de jus de citron vert, de sauce de poisson, de riz poli frit et d'herbes. Outre les différentes options de viande, il existe également une version pour le canard. Le degré de piquant peut être ajusté selon les goûts.

Khao Pad Sapparod

Ce plat signifie "riz frit à l'ananas" et il est aussi exotique qu'il en a l'air. Bien que le riz frit soit courant dans toute l'Asie, le Khao Pad Sapparod, avec sa touche d'ananas, capture l'essence tropicale de la Thaïlande de la meilleure façon qui soit.

Ingrédients :

  • Riz au jasmin
  • Ananas frais
  • Crevettes et poulet
  • Noix de cajou grillées
  • Raisins secs
  • Sauce de poisson
  • Sauce soja
  • Poudre de curry

Imaginez un savoureux riz au jasmin sauté avec des morceaux d'ananas juteux, de succulentes crevettes et du poulet, le tout saupoudré de noix de cajou grillées et de raisins secs. Ce plat est souvent servi dans une assiette contenant la moitié d'un ananas entier. C'est une délicieuse combinaison de sucré, de salé et de légèrement acidulé. Amateurs de végétarisme, réjouissez-vous ! Il existe une version végétarienne avec l'ajout de divers légumes tels que les poivrons et les carottes.

Gaeng Keow Wan Gai

Il s'agit d'un authentique curry thaïlandais à la teinte verte et à la saveur intense, appelé à juste titre curry vert de poulet. Bien que l'origine exacte de ce plat soit controversée, on pense qu'il a été influencé par le curry indien et adapté au fil des siècles aux ingrédients et aux saveurs locales.

Ingrédients :

  • Poulet
  • Pâte de curry vert
  • Lait de coco
  • Aubergines thaïlandaises
  • Feuilles de lime kaffir
  • Feuilles de basilic
  • Sauce de poisson
  • Sucre de palme

Il s'agit d'un bouillon vert vif, crémeux grâce au lait de coco, avec de tendres morceaux de poulet et d'aubergine thaïlandaise. Si la viande de poulet est l'option la plus populaire, le bœuf, le porc, les crevettes et même le tofu ne sont pas rares, et des légumes peuvent être ajoutés pour plus de saveur. Le degré de piquant peut également être modifié en fonction des préférences.

Gai Pad Med Ma Muang

Gai Pad Med Ma Muang

Si vous aimez les noix de cajou, le Gai Pad Med Ma Muang ou poulet aux noix de cajou est votre billet pour le paradis culinaire thaïlandais. Malgré l'influence de la cuisine chinoise, ce plat a été profondément raffiné dans le style thaïlandais en utilisant des ingrédients et des saveurs locaux.

Le plat comprend

  • Poulet
  • Noix de cajou
  • Poivrons
  • oignons
  • Sauce soja
  • Sauce d'huître
  • Piment séché

Du poulet rôti au four, des noix de cajou croquantes, des poivrons doux et des oignons sont sautés dans une sauce piquante. C'est toute une combinaison de textures et de saveurs. Dans certaines versions, vous pouvez ajouter des champignons ou du maïs pour plus de croquant.

Gaeng Panang Gai

Le curry Panang au poulet est un curry thaïlandais qui associe parfaitement le piquant et la richesse crémeuse de la noix de coco. Le nom "Panang" vient de l'île de Penang, au nord de la Malaisie, ce qui indique un possible héritage commun.

Ingrédients :

  • Poulet
  • Pâte de curry Panang
  • Lait de coco
  • Feuilles de lime kaffir
  • Sauce de poisson
  • Sucre de palme

Plus épais que ses cousins vert et rouge, le Gaeng Panang est un curry riche, légèrement sucré et épicé, garni de succulents morceaux de poulet. Le bœuf ou le porc peuvent remplacer le poulet, chaque option apportant son caractère unique au plat.

Pad See Ew

Pad See Ew, l'un des plats de nouilles préférés des Thaïlandais, se traduit par "frit avec de la sauce soja", un nom qui reflète directement la spécialité de ce plat. Originaire des immigrants chinois, le Pad See Ew a ensuite été adapté par les locaux et a incorporé des saveurs thaïlandaises.

Ingrédients :

  • Nouilles de riz plates
  • Protéines (poulet, bœuf ou tofu)
  • Brocoli chinois
  • Sauce soja foncée
  • Sauce soja ordinaire
  • Ail
  • Œufs

Des nouilles de riz épaisses et plates sont sautées avec de la viande - généralement du poulet ou du bœuf -, des brocolis chinois et une sauce salée et sucrée, ce qui donne un plat copieux et savoureux. Malgré la popularité du bœuf et du poulet, le tofu donne à ce plat une délicieuse touche végétarienne.

Khao Niao Mamuang

Pour terminer sur une note sucrée, faisons connaissance avec le Khao Niao Mamuang. Affectueusement appelé "riz gluant à la mangue", ce dessert est un délice sucré qui intègre parfaitement l'excellence culinaire thaïlandaise. En tant que pays regorgeant de mangues, il n'est pas étonnant que la Thaïlande soit le berceau de ce dessert emblématique qui a été salué par tous.

Ingrédients :

  • Riz gluant
  • Mangue mûre
  • Lait de coco
  • Sucre
  • Sel
  • Haricots mungo grillés ou graines de sésame (pour la garniture)

Le Khao Niao Mamuang associe du riz gluant sucré à des morceaux de mangue mûre et juteuse, arrosés d'une sauce crémeuse à la noix de coco. Curieusement, la sauce à la noix de coco est légèrement salée, ce qui fait ressortir sa saveur et se marie très bien avec la mangue sucrée. Bien que la recette de base reste pratiquement la même, il est possible d'y ajouter quelques variations, par exemple de la glace à la noix de coco pour plus de plaisir.

Banana Roti

Le roti est peut-être originaire de l'Inde, mais le roti à la banane est un dessert typiquement thaïlandais. Importé par les commerçants indiens et musulmans, le roti a été adopté et développé en Thaïlande, ce qui a donné lieu à des innovations sucrées telles que le roti à la banane.

Des tortillas souples et feuilletées sont remplies de tranches de bananes mûres, frites, puis arrosées de lait concentré sucré, de nappage au chocolat ou de Nutella. Outre les bananes, on peut ajouter toutes sortes de garnitures aux rotis : chocolat, œufs, fromage. Personnellement, j'aime la version avec œuf et banane à l'intérieur et sirop de chocolat à l'extérieur.

Nous voici arrivés au terme de notre voyage à travers les plats emblématiques de la cuisine thaïlandaise. Chaque plat raconte une histoire différente, des marchés animés de Bangkok aux plages sereines de Phuket. Êtes-vous prêt à vous lancer dans votre propre voyage culinaire et à goûter l'un de ces délicieux plats ?

Questions et réponses

Quel plat thaïlandais est considéré comme le plus emblématique?

Bien qu'ils soient tous spéciaux, le pad thaï est souvent considéré comme l'image de marque de la cuisine thaïlandaise. La soupe Tom Yum lui fait probablement concurrence dans certains pays.

Comment la cuisine thaïlandaise a-t-elle été influencée par les pays voisins?

Des plats tels que le Khao Soi sont originaires du Myanmar, tandis que d'autres ont été influencés par la Chine, l'Inde et la Malaisie, ce qui témoigne du melting-pot culturel qu'est la Thaïlande.

Je suis végétarien. Quels sont les plats que l'on peut manger sans viande?

La plupart des plats thaïlandais, y compris le pad thaï, le gaeng daeng et le khao pad, peuvent être rendus végétariens en remplaçant la viande par du tofu et en utilisant de la sauce soja à la place de la sauce de poisson.

Quel plat convient aux personnes qui n'aiment pas les plats trop épicés?

Le Khao Niao Mamuang est un plat doux et une option gagnante. Quant aux plats salés, le Khao Pad est plus doux que la plupart des autres.

Qu'est-ce qui rend la cuisine thaïlandaise si délicieuse?

C'est l'équilibre magistral entre les différentes saveurs, les ingrédients frais et la combinaison d'herbes et d'épices qui donnent à la cuisine thaïlandaise son goût si particulier.